1   INFORMATIONS PRATIQUES

INFORMATIONS PRATIQUES

 Le PLUS IMPORTANT, à ne pas oublier le jour du départ :

- Passeport.

- Pognon en espèces: 600 dollars et 700 euros (600 dollars = approximativement 500 euros)

- Médicaments (spécifiques à vos problèmes).

- 4 photos (pour visas Laos et Cambodge). (Sans lunettes / sans sourire)

- Le petit carnet road book. (Que je remettrais à votre disposition)

 Moins important mais nécessaire :

- Téléphone + chargeur. (Couper les données mobiles et toujours passer en WIFI)

- Appareil photos + chargeur + cartes mémoire.

- Crème solaire.

- Maillot de bain.

- Un sac pratique pour tous les jours.

 Les effets personnels : inutile de se surcharger.

Pas besoin de serviette de bain, (elles sont fournies par tous les établissements).

Pas besoin de chaussures de rando, (baskets, sandales, tongs suffisent.......).

 Téléphone :

Lorsque j'arriverai à Bangkok je me ferai affecter une carte SIM avec un numéro de téléphone que je vous communiquerai. Dans l'hypothèse où l'on se perdrait, il ne vous resterai plus qu'à me joindre pour me communiquer l'endroit où vous vous trouvez.

Gardez bien avec vous le petit carnet « road book » il vous servira à y rentrer des informations qui vous semblent utiles.

 De la France, vers la Thaïlande : 00  66 (indicatif du pays)  + numéro du correspondant sans le premier zéro.

De la Thaïlande vers la France : 00 33 + numéro du correspondant, sans le 0 de la numérotation à 10 chiffres. Dans certains cas, il est possible de composer le 007, 008 ou 009 pour des tarifs réduits

Se connecter à Internet en Thaïlande

Se connecter au wifi à l’étranger est le seul moyen d’avoir accès au Web gratuitement. Attention, ne vous connectez pas aux réseaux 3G ou 4G, au risque de faire grimper votre facture ! Le plus sage consiste à désactiver la connexion « données à l’étranger » (dans « Réseau cellulaire »). On peut aussi mettre le portable en mode « Avion » et activer ensuite le wifi. Attention, le mode « Avion » empêche, en revanche, de recevoir appels et messages.

- Une fois connecté au wifi, vous avez accès à tous les services de la téléphonie par InternetWhatsappMessenger (la messagerie de Facebook), ViberSkype permettent d’appeler, d’envoyer des messages, des photos et des vidéos aux quatre coins de la planète, sans frais. Il suffit de télécharger – gratuitement – l’une de ces applis sur son smartphone. Elle détecte automatiquement dans votre liste de contacts ceux qui utilisent la même appli.

La quasi-totalité des hébergements et de plus en plus de restos, de bars et mêmes certains espaces publics sont équipés du wifi, gratuit pour les clients. Du coup, les cybercafés se sont raréfiés. Ceux qui restent pratiquent des prix plus que raisonnables, autour de 20-30 Bts de l’heure

Tabac

Il est interdit de fumer en Thaïlande dans tous les lieux publics fermés (gare, aéroport, restos, pubs, etc.), et parfois même en terrasse ! Amende pour le fumeur : 2 000 Bts. Ne pas jeter votre mégot dans la rue (là encore, amende de 2 000 Bts). Certains policiers vont même jusqu’à suivre discrètement les touristes qui fument pour voir ce qu’ils font de leur mégot...

Décalage horaire

Compter 5h d’avance sur Paris en été, 6h en hiver. Quand il est 12h à Paris, il est 17h (été) ou 18h (hiver) à Bangkok.

Vaccinations

Aucune vaccination n'est obligatoire pour les voyageurs en provenance d'Europe.  
Quelques conseils : 
-Êêtre à jour pour les 
vaccinations « universelles », encore plus utiles là-bas : diphtérie, tétanos, polio, coqueluche, hépatite B

Argent, banque, change

- L'unité monétaire de la Thaïlande est le baht.

Taux de change en 2017 : 1 € = environ 38 thb. Grosso modo, 100 Bts font 2,60 €

Taux de change en temps réel : THB entre 36.8 et 38

-Le change des euros (francs suisses et dollars canadiens) s'effectue partout sans problème, ni commission, que ce soit dans les bureaux de change ou dans les banques. Dans les coins touristiques, celles-ci ont souvent un comptoir dédié donnant sur la rue, qui reste ouvert plus tard que la banque elle-même (jusqu'à 20h, parfois 22h), tous les jours y compris le week-end.

Sinon, les guichets de change des banques adoptent les horaires classiques : du lundi au vendredi de 8h30 à 15h30. 
À noter que le taux de change varie un peu selon la région (et légèrement aussi d’une banque à l’autre : en gros, moins le coin est touristique, moins le taux est favorable. Les taux proposés aux aéroports de Bangkok sont également assez mauvais,.

- Aucun problème pour retirer de l’argent aux DAB (distributeurs automatiques de billets, ou ATM), omniprésents dans le pays, avec une carte de paiement internationale (VisaMasterCard...). Vous paierez en revanche une commission de 220 Bts à chaque retrait, en plus de la commission de votre banque, généralement encore plus élevée. Il vaut mieux retirer peu de fois de grosses sommes que de multiplier les petits retraits.

- On peut également régler par carte dans un nombre croissant d’hôtels et restaurants un peu chic (quoique moyennant parfois un léger surcoût), dans les stations-service, ainsi que dans certaines boutiques et agences de voyages.

- Faites en sorte de toujours avoir de la monnaie sur vous ; votre interlocuteur n'en aura pas toujours.


TVA

Il est possible de demander, en partant, le remboursement de la TVA sur les achats - d'une valeur totale minimale de 5 000 Bts - que vous aurez effectués les 60 derniers jours dans les grands magasins ou les boutiques ayant pignon sur rue (avec facture). Faites remplir le formulaire de remboursement (PP10) le jour de l'achat (d’un montant minimum unique de 2 000 Bts), quitte à devoir insister un peu auprès des employés de la boutique.  Le jour du départ, à l'aéroport, avant l'enregistrement, vous présenterez formulaires et articles en question au guichet spécial des douaniers.

Carte d'identité Thaïlande

Population : environ 68 millions d'habitants.
Superficie : 513 120 km² (à peine plus petit que la France).
Capitale : Bangkok (8,5 millions d’habitants, 14 millions dans le « grand Bangkok »).
Langues : le thaï (langue tonale, comme le chinois et le vietnamien).
Monnaie : le baht.
Religions : bouddhisme (près de 94 %), islam (5 %), christianisme (environ 1 %).
Nature du régime : monarchie constitutionnelle à tendance autoritaire.
Chef de l'État : Maha Vajiralongkorn, proclamé roi sous le nom de Rama X en décembre 2016.
Premier ministre : le général Prayuth Chan-ocha (depuis août 2014).
Indice de développement humain : 0,74 (91e rang mondial).


Savoir-vivre et coutumes

Un certain savoir-vivre est utile et quelques coutumes sont à respecter.

Retirer ses chaussures : chez la plupart des particuliers, dans certaines guesthouses, boutiques et certains lieux ouverts à la visite (en tout cas les temples et parfois les musées). Optez pour des tongs ou assimilés, si vous ne voulez pas passer votre temps à faire et défaire vos lacets.

Interdiction de fumer dans les lieux publics (halls d'hôtel, restos, bars). Ces mêmes lieux ferment aussi désormais à 1 h du matin (sauf autorisation spéciale), dernier carat.

Le roi et la famille royale ils sont très respectés. Si l'hymne national retentit en pleine rue, si le portrait royal apparaît au cinéma avant le film, il faut se lever. Gardez-vous de critiquer ouvertement la monarchie thaïe. On n’abordera même pas le sujet royal, c’est préférable, car on ne sait jamais où l’on met les pieds. Et pas de commentaire, SVP, sur la vie dissolue de l’actuel monarque avant son accession au trône fin 2016… 
On évitera aussi de marcher sur une pièce de monnaie (ou un billet) portant le royal profil. Et, de façon plus globale, mieux vaut éviter de débattre sur la politique ou la religion.

Dans les temples bouddhiques : il faut enlever ses chaussures et, lorsqu'on s'assied, s'arranger pour ne pas mettre ses pieds face au Bouddha : c'est sacrilège. Le mieux est d’adopter la position des locaux, jambes repliées sous les fesses. 
Ensuite, il faut s'y présenter en tenue décente : c’est-à-dire épaules et cuisses couvertes. Si une femme veut offrir quelque chose à un moine, elle doit d'abord le donner à un homme qui le lui remettra. 
Toutes les images ou sculptures du Bouddha, même abîmées ou en ruine, sont sacrées. On évite également de les pointer du doigt.

Dans les bus : les sièges à l’avant des bus sont prioritairement réservés aux moines.

Se saluer poliment : en général, les Thaïlandais ne se serrent pas la main. Le salut traditionnel est le wai, c'est-à-dire les deux mains jointes, avec une légère inclination du buste... encore que son utilisation, soumise à des règles bien précises, soit hasardeuse. 
C’est toujours au socialement « inférieur » (ou au plus jeune) que revient l’initiative du geste, et la réponse se limite souvent à un léger sourire. En somme, plutôt que de « waier » à tout va, utilisez de préférence votre sourire, c’est facile et ça rend beau !
Attendez-vous à être appelé plutôt par votre prénom. C’est l’usage ici, généralement précédé de 
khun (M., Mme ou Mlle).

Au restaurant : on ne partage pas l'addition. On mange habituellement avec une cuillère, la fourchette servant seulement à pousser les aliments. Il n'y a jamais de couteau, et les baguettes sont réservées aux restos chinois.

Les gestes du corps : on ne doit jamais toucher la tête de quelqu'un, car c'est le siège de son âme, et ce geste peut être considéré comme du mépris.

Les gestes impudiques : le plus licencieux des amoureux en Thaïlande est de se tenir par la main ! Même si les Thaïlandais s'occidentalisent aussi dans leurs comportements, le Code pénal punit sévèrement tous les sacrilèges. Comme dans le reste de l’Asie où la pudeur en public est plus forte qu’en Europe, il convient d’adopter une attitude réservée. Il a beau faire chaud, on ne se balade pas plus torse nu ou en maillot de bain à Bangkok qu’à Paris.

Dans les boutiques, on ne tient pas la porte quand on entre ou quand on sort.

Ne pas s'énerver et et toujours sauver « la face » : montrer des signes d’énervement, de perte de sang-froid, hausser le ton sont des attitudes considérées comme déplacées (voire dégradantes) et indiquent un signe de faiblesse. Le Thaï, face à ce type de comportement, peut perdre lui aussi son flegme, notamment si vous le mettez en cause. Dans une société où la dernière des hontes est de perdre la face, il se sentira menacé (surtout si des témoins assistent à la scène). Donc, si vous avez un problème avec un hôtelier ou autre, veillez à régler la situation discrètement, jamais devant témoins.

Garder le sourire : le sourire légendaire des Thaïs est utilisé à toutes les sauces. À côté de la bienvenue ou de l’amusement (et Dieu sait si la vie est sanouk - rigolote - en Thaïlande), il fait aussi office d’excuse ou d’esquive ; ça évite ainsi dans de nombreuses situations d’avoir à s’expliquer

Respecter l'environnement : il vous faudra également être vigilant dans les rues, où le respect du cadre environnant est pris particulièrement au sérieux. Pour tout crachat ou papier négligemment abandonné par terre, vous pourrez vous voir infliger une amende équivalente à 100 €. 
Ainsi, les fumeurs apprendront-ils à rouler leur mégot entre leurs doigts pour l’éteindre, et jeter ensuite le filtre dans une poubelle. Et ce, même dans les endroits que vous trouverez sales en arrivant.